Doux automne afin d’Être pleinement

Guerina Pellizzi - Doux automne afin d'Être pleinement

 

L’été a tardé à se montrer pleinement, mais nous a bien gâté tout au long d’août et de septembre. Quel bonheur ressenti avec ces journées splendides!

 

L’automne est également la saison préférée de plusieurs… Mes souhaits : Que le bien-être emmagasiné pendant ces dernières semaines puissent vous habiter et vous nourrir jusqu’à l’équinoxe de l’hiver! Que la vitalité de l’été nous amène en douceur vers cette période où l’on se pose pour ensuite se préparer à semer pour cueillir au printemps.

 

Même si l’énergie vitale est encore bien vivante en nous, il est souhaitable de bien la gérer afin de profiter de cette réserve et de la rentabiliser le plus longtemps possible.

 

 Nous sous-estimons souvent cette période. Mon secret est de penser aux arbres et à la nature qui se préparent au nouveau cycle : ils emmagasinent ce qui a été reçu avec tant de générosité afin d’offrir à nouveau le temps venu.

 

Selon Dr David Servan-Schreiber : « Puisque les systèmes sympathique et parasympathique sont toujours en opposition, plus on stimule le parasympathique plus il se renforce, comme un muscle qui se développe, et il bloque tout simplement les manifestations de l’anxiété.»

 

 Voici donc ce que je vous propose :

 

1.    Évaluez votre besoin de complément en vitamine D : Pendant les mois d’octobre à avril, il est souhaitable de prendre des compléments. Valider avec votre médecin;

 

2.    Assurez-vous de poursuivre votre plein de rayons solaires.  Si vous êtes quelqu’un qui sortez peu pendant l’hiver ou qui vivez les blues de l’hiver, il est temps de sortir votre lampe solaire ou de vous en procurer une à votre pharmacie (minimum de 10 000 lux);

 

3.    Ralentissez…  en douceur, mais ralentissez tout de même  consciemment votre rythme de vie! L’été est derrière nous… Là c’est le temps des couleurs douces et des moments tendres envers nous-mêmes et envers nos bien-aimés;

 

4.    Intégrez un savasana quotidien de 10 minutes :
Au retour du travail, à la fin de la journée ou en se réveillant, peu importe le moment le plus propice pour vous. Lors de cette pause ressourçante et surtout revitalisante, plusieurs options s’offrent à vous :

 

 

  • Respiration consciente; être dans le ici et maintenant;
  • Ressentir toute la vibrance de l’été s’ancrer dans votre squelette et vos cellules;
  • Observer toute l’énergie circuler dans son corps et y rester brancher comme une plante devant le soleil afin de s’y nourrir et s’y inspirer.

 

 5.    Posez-vous les questions qui vous permettront d’apporter le petit changement alimentaire que vous chérissez depuis l’hiver passé… Que souhaitez-vous ajouter ou diminuez pour les prochaines semaines? Quel aliment pourra vous nourrir plus adéquatement afin d’ancrer cette vitalité importée de l’été? Comment votre corps réagit aux envies alimentaires soudaines? Cela peut être des indices de ce qui manque ou même vous donner des indices sur votre état émotif et mental. À explorer.

 

6.    Un exercice matinal permettant la transition du Faire vers l’Être :
  • Centrez-vous et songez à la nouveauté de cette journée;
  • À chaque respiration, abandonnez vos idées préconçues sur quoi faire et où aller;
  • Respirez simplement en sachant que tout est possible et que tout, y compris cette journée, est inconnu avant d’être vécu.
(Ce point est inspiré du livre Le livre de l’éveil, par Mark Nepo, p.353)

 

7.     Je ne le dirai jamais assez : Prenez 5 minutes par jour de silence intérieur, celui où le cheval sauvage dans notre tête s’immobilise, et de silence extérieur, cet espace d’absence de toute stimulation des cinq sens! Vous développerez ainsi un contact privilégié avec votre Soi intime et profond, cette partie sage en vous qui sait vous guider avec calme.

 

En conclusion, la transition entre l’été et l’hiver existe réellement: L’automne, cette saison douce et réelle, mitigée comme ses couleurs, nous obligent à s’accueillir soi-même et à se préparer à ces moments d’Être pleinement (dès l’équinoxe hivernale) afin de cueillir nos fruits en temps et lieu.  Le moment  du faire, se manifestera lors du printemps et de l’été.

6 réflexions sur “Doux automne afin d’Être pleinement”

  1. Guerina Pellizzi

    Merci Elaine de ce témoignage authentique 🙂 Que cette année te soit PLEINEMENT bénéfique dans la découverte de nouveaux outils!

  2. Merci Guerrina pour ce message. Avec les années je me suis rendue compte que j’ai beaucoup de difficulté avec cette transition. Je suis bien avec la chaleur de l’été et mon corps réagi fortement par différents maux à l’approche des froids d’automne et d’hiver. Cependant en te lisant je comprends que je dois encore plus prendre du temps et des moyens pour améliorer ce passage obligé.

  3. Merci Guerina, Merci pour ce Beau message! Tu prends le temps de prendre soin de toi et des autres! Ça m’aide à faire la transition entre les deux saisons, mon cas n’est pas semblable car j’aurai du soleil, mais je fais une transition! De froid à chaud, laisser toutes ce belles couleurs pour retrouver les couleurs de l’été! Et aller faire mon exercice dans la piscine extérieure, ce qui n’est pas possible ici dans cette nouvelle saison.
    Merci et passe un bel hiver, avec cette belle neige blanche!

    1. Guerina Pellizzi

      Bonjour Micheline,
      avec du retard, je te remercie pour ce commentaire 🙂
      en espérant que 2016 te soit PLEINEMENT favorable!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les humains sont nos visiteurs préférés! * Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.